Parcours atypique – Est-ce possible de tirer son épingle du jeu?

Transition de carrière

En quoi mon parcours diffère-t-il du parcours typique attendu par les employeurs dans le secteur que j’ai ciblé? Qu’est-ce que je peux apporter de différent à l’entreprise?
Certaines personnes ont parfois un parcours atypique, c’est-à-dire qui ne suivent pas un parcours linéaire (études et emploi relié). Il peut s’agir d’artistes qui se retrouvent à travailler dans la restauration ou le service à la clientèle pour avoir un revenu stable ou des artistes qui ont effectué des études dans un tout autre secteur soit en comptabilité par exemple.

Il peut également s’agir de propriétaires qui viennent nous rencontrer suite à la fermeture de leur entreprise et qui ont un parcours d’études générales au secondaire non complété.

D’une part, certaines entreprises, principalement de grandes entreprises, hésitent à retenir des cv qui sortent parfois du lot. D’autre part, plusieurs profils passent inaperçus à cause d’un certain système de recrutement où les cv sont triés par mots clefs sur le web. Également, les recruteurs, par manque de temps, se focalisent sur les gens dont le cv semble le plus linéaire, c’est-à-dire,  qui possèdent l’expérience et la formation directement reliés au poste ciblé.

Serait-ce possible de tenir compte des personnes qui ont un parcours atypique plutôt que de retenir les personnes qui ont un parcours linéaire? On rencontre de plus en plus de personnes qui ont des parcours diversifiés que ce soit au niveau scolaire ou professionnel notamment dans le secteur des technologies de l’information.  Pour travailler sur le web par exemple, il n’est pas rare de n’avoir aucune formation en informatique.

Par ailleurs, l’émergence des métiers reliés aux médias sociaux et  au web favorisent les profils originaux et créatifs. Également, plusieurs profils atypiques proviennent de personnes qui sont autodidactes ou qui sont des travailleurs autonomes. Certains sont même des créateurs d’entreprise. Ainsi, de plus en plus d’entreprises prennent conscience que recruter des personnes qui ont un parcours différent produit de l’innovation et suscite des idées nouvelles.

En dernier lieu, pour les candidats atypiques, il s’avère pertinent de faire ressortir la ligne directrice présente derrière la diversité de leurs expériences et/ou de leur scolarité. Cette ligne directrice peut s’illustrer par l’énumération des compétences acquises qui sont transférables d’un secteur à l’autre et qui ont avantage à être exploitées face au poste ciblé. Après tout, peu importe d’être atypique ou non, l’important est de se positionner face à l’emploi que l’on recherche pour  faire valoir notre candidature.

Bonne chance à tous!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *