Orientation scolaire

Transition de carrière

De nos jours, faire un choix de programme à la fin du secondaire n’a jamais été aussi difficile. La panoplie de programmes au collégial et leurs multiples déclinaisons est l’un des facteurs qui contribue à l’indécision des jeunes face à leur avenir. Si on y ajoute la pression des parents, l’influence des amis, le stress de faire le ‘’bon’’ choix, tous les ingrédients sont réunis pour que la prise de décision soit difficile et fasse vivre au jeune (ainsi qu’aux parents) des moments d’anxiété.

Que vais-je faire de ma vie ? Quels sont les métiers d’avenir ? Et si je me trompe ? Ce sont quelques-unes des questions auxquels les jeunes font face et pour lesquelles il n’y a pas de réponse unique. Facile de se sentir démuni devant l’obligation de faire un choix qui nous est présenté comme « le choix d’une vie ». Et si l’optique était plutôt « une vie remplie de choix » ?

Bien sûr, le choix d’un programme demeure un facteur déterminant dans la suite de notre vie professionnelle; mais c’est la relation que nous allons bâtir vis-à-vis ce choix qui va, en grande partie, déterminer notre niveau de satisfaction au travail. En d’autres mots, je me dirige vers une profession parce qu’elle m’attire….mais je demeure dans ce domaine parce que ce que j’y ai mis de moi-même a fait en sorte que c’est devenu ma profession. Comme disait le renard dans Le Petit Prince : « ….si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *