Processus de qualification – Recrutement : 25810RS93470002

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Vous êtes à la recherche d’un emploi stimulant ayant une incidence directe sur la santé et la sécurité de la population ? Vous aimez travailler avec les matières et leurs différents composants ? Vous êtes une personne rigoureuse qui aimez suivre des protocoles à partir d’un cadre général de travail déterminé par des scientifiques ?

La fonction publique du Québec est à la recherche de candidates et de candidats en vue de pourvoir à des emplois réguliers et occasionnels de technicienne ou de technicien de laboratoire dans divers ministères et organismes dans toutes les régions administratives du Québec.

Les emplois se trouvent principalement dans les ministères et organismes suivants :

 Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

 Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

 Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

 Ministère de la Sécurité publique

 Ministère des Transports

 Sûreté du Québec

dans les villes de Québec, Montréal, Laval, Saint-Hyacinthe et La Pocatière.

Que vous soyez finissant ou que vous ayez de l’expérience, inscrivez-vous à cet appel de candidatures.

Certains de ces emplois peuvent nécessiter de l’expérience additionnelle à ce qui est exigé aux conditions d’admission.

Ce processus de qualification mènera à l’inscription des personnes qualifiées dans la banque numéro 25810BR93470001 – Technicienne et technicien de laboratoire. Les personnes dont le nom est déjà inscrit dans cette banque ne peuvent s’inscrire à ce processus.

Attributions :

Les attributions principales et habituelles des techniciens de laboratoire consistent à effectuer en laboratoire des essais, des analyses et des examens de nature chimique, physique, biologique ou microbiologique sur des matières organiques ou inorganiques tels des aliments, des animaux, des produits

et des matériaux d’infrastructures, d’eau, de sols et d’air, des végétaux, etc., et ce, à partir d’un cadre général de travail déterminé par les scientifiques.

Plus précisément, la personne titulaire de l’emploi peut être appelée à effectuer les tâches suivantes :

au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec :

 réaliser des analyses chimiques et microbiologiques sur différents aliments destinés à la consommation humaine ou animale pour s’assurer de l’innocuité des aliments;

 préparer des réactifs, des solutions et des milieux de culture pour la croissance des bactéries afin d’effectuer des analyses;

 effectuer l’examen d’organes en procédant à l’analyse de sang et d’autres liquides biologiques et les diriger dans différents secteurs (bactériologie, sérologie ou histopathologie) afin d’aider le vétérinaire à poser un diagnostic;

 effectuer des essais, des analyses et des épreuves diagnostiques sur les matières organiques et inorganiques afin de compléter le diagnostic clinique des médecins vétérinaires praticiens;  participer aux processus d’identification d’insectes et d’organismes phytopathogènes afin d’assurer la surveillance phytosanitaire.

à l’Institut de technologie agroalimentaire :

 préparer les laboratoires et les travaux pratiques;

 assister les professeurs pendant la tenue des laboratoires;

 ranger les équipements et les nettoyer après la tenue des laboratoires.

au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques :

 réaliser des analyses en chimie inorganique ou organique, en microbiologie et en biologie sur des échantillons environnementaux tels que l’eau, les sols, les tissus biologiques, l’air, etc. dans le respect des exigences de la norme ISO 17025;

 réaliser des tests de toxicité sur des échantillons environnementaux;

 effectuer la préparation des échantillons (extraction SPE, liquide-liquide, minéralisation acide, homogénéisation, etc.);

 réaliser les analyses à l’aide d’équipements spécialisés (qPCR, GC-MS, GC-MS/MS, LC, LCMS/MS, ICP-MS, ICP-MS/MS, spectromètre gamma, spectromètre alpha, scintillateur liquide, etc.);  traiter les données à l’aide de logiciels spécialisés (Masslynx, Masshunter, Analyst, etc.) lorsque cela est requis;

 effectuer l’entretien des équipements conformément aux procédures en vigueur;

 préparer des solutions, des échantillons de contrôle de qualité et des milieux de culture;

 participer au développement et à la validation de nouvelles méthodes analytiques.

au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs :

 poser des diagnostics concernant les insectes et les maladies trouvés en forêt, en plantation ou en pépinière, évaluer les conséquences découlant de l’action de ces ravageurs et proposer des moyens de lutte;

 interpréter l’information sur l’hôte ou la culture, le milieu ambiant et les conditions météorologiques;

 chercher à isoler les champignons responsables de maladies (technique de piégeage, mise en culture);

 assurer la conservation, l’entretien et le développement des collections de référence sur les champignons et les arbres;

 utiliser des instruments d’analyse comme la spectrométrie d’émission atomique au plasma, la spectrophotométrie à flux continu, la chromatographie liquide ionique;

 procéder à l’analyse d’échantillons de sol, de tissu végétal, de substrat organique et d’eau;

 réaliser des analyses chimiques et physicochimiques permettant à la clientèle de répondre à ses objectifs de recherche et de production (pépinière/station piscicole);  appliquer le programme de contrôle et d’assurance qualité en vigueur au laboratoire : valider les résultats des matériaux de référence, des essais d’ajouts dosés, des doubles et des répliquas.

au ministère de la Sécurité publique (Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale) :

 assurer le suivi des méthodes et des protocoles dans les domaines de la balistique, biologie/ADN, chimie, incendies-explosions, toxicologie et médecine légale;

 assurer la réception de la chaîne de possession de prélèvements biologiques et de pièces à conviction;

 procéder à divers tests pour déterminer la nature des substances prélevées et établir les profils génétiques;

 procéder à l’extraction, l’isolation, la purification et la quantification de substances toxiques ou volatiles, de drogues, de médicaments et de certains paramètres biochimiques dans différents milieux biologiques;

 identifier des explosifs, gaz lacrymogènes, peintures, caoutchouc, fibres, verres, plastiques, mortiers, liquides combustibles ou inflammables;

 procéder à l’examen balistique d’une arme à feu par son identification et sa condition de tir, effectuer la comparaison de projectiles ou de douilles d’armes à feu et procéder à la certification de tasers;

 réaliser des travaux techniques en histopathologie, en odontologie et en anthropologie.

au ministère des Transports :

 réaliser des essais de laboratoire afin de caractériser des matériaux d’infrastructure tels que des sols, des granulats, des enrobés bitumineux, du bitume, du béton;

 participer à des études scientifiques ou des expertises dans le but d’expliquer le comportement de certains matériaux et d’en évaluer la performance;

 effectuer des analyses chimiques, physicochimiques et rhéologiques menant à l’acceptation ou au refus de produits ou de matériaux;

 contribuer à l’élaboration ou à la modification de méthodes d’essais ou de normes relatives aux matériaux d’infrastructures;

 vérifier et étalonner des instruments de contrôle, de mesure et d’essais.

à la Sûreté du Québec :

 effectuer des expertises de laboratoire sur les pièces à conviction;

 procéder à l’analyse des pièces à conviction soumises par les techniciens en scène de crime;

 effectuer l’entretien du laboratoire et du matériel scientifique;

 rédiger les rapports liés aux expertises de laboratoire effectuées.

Pour en savoir plus sur les mandats confiés aux techniciennes ou aux techniciens de laboratoire, consultez le portail Carrières.

Salaire : 40 014 $ à 56 761 $

Consultez le portail Carrières pour connaître tous ses avantages distinctifs, dont ceux qui permettent la conciliation travail et vie personnelle.

PROFIL RECHERCHÉ

Conditions d’admission :

 Détenir un diplôme d’études collégiales avec spécialisation en chimie-biologique, en techniques de laboratoire médical, en techniques de laboratoire biologique ou dans une autre spécialisation pertinente telle que techniques de laboratoire (biologie, biotechnologie ou chimie analytique), techniques de génie chimique, technologie du génie physique, techniques de santé animale, techniques de bioécologie, technologie d’analyses biomédicales, technologie des procédés et de la qualité des aliments, technologie minérale, technique du génie civil ou une attestation d’études pertinentes dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.

Une personne est également admissible si elle est en voie de terminer la dernière année de scolarité exigée pour l’obtention du diplôme requis.

Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par une année de scolarité pertinente, de niveau égal ou supérieur, ayant les sciences biologiques, les sciences physiques, la chimie, les techniques biologiques ou les techniques physiques comme matières dominantes ou par deux années d’expérience pertinente, notamment à titre d’auxiliaire de laboratoire ou dans toute autre attribution connexe.

Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI). La personne en attente de son évaluation comparative peut être admise sous condition de fournir le résultat de cette évaluation dès qu’elle le recevra.

 Il est obligatoire de posséder la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent pour occuper un emploi dans la fonction publique.

La personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou du certificat de sélection du Québec peut être admise au présent processus de qualification. Toutefois, elle devra posséder le statut de résident permanent ou la citoyenneté canadienne au moment de sa nomination.

 Il faut également posséder une connaissance du français appropriée aux fonctions.

MODALITÉS D’INSCRIPTION

Période d’inscription : Du 4 au 17 février 2020

Les personnes admises pourraient être évaluées, en sous-groupes. Ceux-ci seront établis selon l’ordre d’inscription. Ainsi, il pourrait y avoir plusieurs dates de séances d’examens et l’inscription dans la banque de personnes qualifiées pourrait se faire en sous-groupes, à des dates différentes.

Accéder au formulaire d’inscription :

L’inscription à ce processus de qualification doit s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne.

Si vous êtes un employé de la fonction publique du Québec, consultez cet appel de candidatures dans Emplois en ligne et accédez au formulaire d’inscription en ligne.

Aucun curriculum vitæ ne sera accepté, ni aucune candidature soumise par courrier électronique.

Au terme de la période d’inscription, il ne sera plus permis de soumettre une candidature. À ce moment, vous n’aurez donc plus accès au formulaire d’inscription à ce processus de qualification, que vous ayez commencé ou non votre inscription.

Remplir le formulaire d’inscription :

Seuls les renseignements contenus dans votre formulaire d’inscription seront considérés.

Une fois que vous aurez soumis votre candidature, les renseignements contenus dans le formulaire ne peuvent plus être modifiés en ligne pour cet appel de candidatures.

Aux fins de la vérification de l’admissibilité, vous devez inscrire toute votre scolarité et toutes vos expériences de travail, y inclus votre emploi actuel.

Pour chaque scolarité, vous devez indiquer le nombre de crédits ou d’unités obtenus, à défaut de quoi celle-ci pourrait ne pas être considérée dans l’analyse de votre candidature. Cette information est disponible sur votre dernier relevé de notes.

Pour chaque expérience, vous devez inscrire de façon exhaustive les tâches principales et habituelles ainsi que la date de début et de fin de cette expérience, à défaut de quoi celle-ci pourrait ne pas être considérée dans l’analyse de votre candidature. Pour être jugées pertinentes, ces tâches doivent avoir un lien direct avec les attributions indiquées ci-dessus.

Lorsque toutes les sections du formulaire d’inscription seront remplies, cliquez sur le bouton « Enregistrer » au bas de la page pour passer à l’étape 2 – « Profil et intérêts professionnels » afin de répondre aux questions posées et cliquez sur le bouton « Continuer » au bas de la page pour atteindre l’étape 3 – « Sommaire ». À cette dernière étape, si vous désirez réviser votre formulaire d’inscription ou votre questionnaire, cliquez sur le bouton « Retour » et apportez les modifications appropriées, sinon pour confirmer la saisie des informations et pour transmettre votre candidature, cliquez sur le bouton « Soumettre » au bas de la page. Un message confirmant la transmission de votre candidature s’affiche.

En tout temps, si vous cliquez sur le bouton « Retour » ou « Fermer » sans avoir au préalable cliqué sur « Enregistrer », les informations saisies ne seront pas sauvegardées.

Pour avoir la certitude que votre formulaire d’inscription a été transmis, vous pouvez retourner dans votre dossier en ligne, dans la section « Mon dossier », à la rubrique « Suivre mes candidatures ». Si la mention « soumis » est inscrite à votre dossier de candidature, cela confirme que l’opération s’est bien déroulée.

Une fois votre inscription terminée, veuillez conserver précieusement votre identifiant et votre mot de passe, car ils vous seront demandés lors de votre prochaine connexion à votre dossier de candidature.

Les documents permettant de confirmer votre admission, soit vos attestations d’études (diplômes, relevés de notes et évaluations comparatives), seront exigés ultérieurement. Il n’est donc pas possible de les joindre au moment de votre inscription.

Participer à la séance d’examens :

Les personnes jugées admissibles sur la base des renseignements contenus dans le formulaire d’inscription seront invitées à participer à une séance d’examens.

Obtenir de l’information :

Pour obtenir de l’information sur le processus de qualification, si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou si vous croyez nécessaire d’apporter des modifications à votre formulaire pendant la période d’inscription, vous pouvez communiquer avec nous au 418 528-7157 pour la région de Québec ou, ailleurs au Québec, au numéro sans frais 1 866 672-3460.

La fonction publique du Québec applique des mesures d’accès à l’égalité en emploi à l’intention des femmes (pour certaines classes d’emploi particulières), des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones et des Autochtones.

Vous souhaitez mettre votre talent et votre savoir-faire au service du bien public ? Carrieres.gouv.qc.ca, la référence pour les emplois dans la fonction publique

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *